Un bref article sur l’avenir de l’éducation

Le titre est prétentieux, j’en conviens mais il se veut un clin d’oeil au livre deJacques Attali, « Une brève histoire de l’avenir ». Cet essai publié début 2007 propose un décryptage de l’histoire pour mieux comprendre l’avenir et se préparer à un futur sombre qu’aimerait éviter Jacques Attali… Il y aurait beaucoup à discuter, à questionner, à débattre sur les 3 vagues (hyperempire, hyperconflit et hyperdémocratie). Cependant, je ne vais décorner que les pages qui concernent l’enseignement et l’éducation. N’est-ce pas le point de départ de tout avenir ? Apprendre, être et devenir. L’économiste écrit d’ailleurs que le « savoir deviendra, plus encore qu’aujourd’hui, un actif majeur, toujours remis en cause par les innovations. » Ca me paraît plus en lien avec mon modeste site de soutien scolaire et surtout, en cette fin novembre 2009, avec le grand emprunt dont l’une des priorités concerne l’enseignement.

Lire la suite

Y a-t-il un pilote chez Adsense France ?

« Donner le pouvoir aux clients et ils le prendront! » est la première loi de Jeff Jarvis dans son livre What Would Google Do ? Est-ce que cette loi s’applique aux Adsensers (voir plus bas un court exposé  sur Adsense et Adwords) ? La question se pose car un Adsenser n’est pas un client. C’est Google le client, si on prend comme définition que le client est celui qui paie. Un Adsenser n’est pas un partenaire puisqu’il ne peut afficher sur son site un quelconque partenariat. Un Adsenser est donc plutôt un fournisseur. Alors pourquoi poser la question ? Parce que Google a abandonné une partie de « son pouvoir » à quelques Adsensers. Certains ont pris ce pouvoir. Google a créé un forum d’aide pour répondre aux questions des membres du réseau de publicité. Tout est automatisé, plus un internaute répond aux questions posées, plus il grimpe en « niveau ». Astucieux ! Ca flatte l’ego, ça motive à revenir régulièrement aider les camarades Adsensers… Mieux, le programme propose à certains de devenir « Top Contributeur » !  Plus qu’une reconnaissance automatique, la reconnaissance ultime, celle du géant américain ! La classe quoi ! Google leur donne le pouvoir de répondre à sa place ou du moins de faire des réponses avec un gage de crédibilité de ces super-utilisateurs. Une main d’oeuvre gratuite qui permet probablement aux véritables employés de se concentrer sur les « gros » annonceurs (en tout cas,  je l’espère pour ces annonceurs). Lire la suite

Internet lors des examens danois

Le Danemark va expérimenter l’utilisation d’Internet pendant les examens. Patrick Giroux expose une première réflexion sur Pedagotic. J’entame ici un dialogue (si Patrick et d’autres sont partants, sinon ce sera un monologue).

 

L’accès a Internet ne serait-il pas finalement la « calculatrice » utile à chaque matière ? Après tout, les élèves ont droit à des bijoux de technologie pour les épreuves de sciences. En France, un texte officiel explique l’intérêt d’autoriser les calculatrices aux examens et concours : 

La maîtrise de l’usage des calculatrices représente un objectif important pour la formation de l’ensemble des élèves car elle constitue un outil efficace dans le cadre de leurs études et dans la vie professionnelle, économique et sociale.

Relisez ce texte en remplaçant « des calculatrices » par « d’Internet », ça reste correct, non ?

  Lire la suite