Définition du Geek selon Stephen King

En 1987 alors qu’Internet n’est encore qu’un projet, Stephen King donne une définition du GEEK dans « Anatomie de l’horreur » : « Dans certaines foires, le monstre le plus terrible de tous es relégué dans une fosse, au fond de la tente, dans le coin le plus sombre, comme s’il s’agissait d’un damné venu du Neuvième Cercle de l’Enfer, et une loi datan de 1910 lui interdit de faire son numéro. On l’appelle le geek, et si vous êtes prêt à payer un supplément d’un dollar, vous le verrez arracher d’un coup de dents la tête d’un poulet encore vivant et l’avaler alors même que l’oiseau décapité tressaille encore dans ses mains. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook