Ce qu’on fait sans plaisir de Morgan Caine

Et voici un autre roman policier qui m’a accompagné dans le RER et métro entre le travail et la maison : CE QU’ON FAIT SANS PLAISIR

Au-delà de l’intrigue policière, l’auteur propose des situations amoureuses très différentes de l’amour naissant à la violence conjugale.

« Un enfer supportable, mais n’est-ce pas ça, la véritable définition de la torture »

Et il le fait bien ; je surligne les nombreuses images ou les métaphores amoureuses tout comme les pensées, mêmes simples mais éloquentes.

« N’était-ce pas cela, un couple ? Deux personnes qui se tirent mutuellement vers le haut ? »

Quant à l’intrigue, Morgan Caine ménage le suspens, crée des fausses pistes et plusieurs rebondissements bien qu’il faille dépasser les premiers chapitres pour mieux se laisser porter après la mise en place des personnages.

Un bon moment de détente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook