Starbucks 2.0

Ce midi, je me suis offert une pause enrichissante : l’histoire d’Howard Schultz, fondateur et PDG de Starbucks Coffee. Pour avoir assisté à ce type d’événement dont l’ESCP Europe a le secret, j’ai zappé l’expérience café pour m’installer confortablement dans l’amphi déjà blindé d’étudiants et de quelques anciens.

Prestation impressionnante d’humilité, même si le film d’introduction rappelle quelques classiques hollywoodiens, style : adulé puis trahi, il revient pour gagner. L’homme raconte son aventure avec une grande authenticité et sincérité, qualités nécessaires pour un leader selon lui (en réponse à une question de la salle). Le discours est rodé sur la dimension responsabilité sociétale, voire la pauvreté dans le monde.

H Schultz explique la formidable remontée grâce à un retour aux sources (« Back to the beginning »), à l’envie de donner du sens et de retrouver des valeurs. Le personnage se prête volontiers à une longue salve de questions auxquelles il répond à l’américaine avec spontanéité. Parmi les conseils pour les entrepreneurs : « Faîtes des erreurs, faîtes les vite, reconnaissez les, tuez les et allez de l’avant ! » D’autres étudiants s’interrogent sur les qualités d’un grand leader : « Croyez en votre mission et faîtes confiance. » Il ajoute que les gens ont besoin de suivre des leaders humbles, passionnés et impliqués. La situation économique l’interpelle mais il invite les entrepreneurs à croire en leurs idées et à se lancer. Sur le plan personnel, il raconte qu’enfant, son entourage le protégeait de lui-même, lui rappelant qu’il était issu d’un milieu modeste et que son destin était tracé ; il dit avoir mis de la distance pour pouvoir suivre ses ambitions et surtout, croire en son rêve pour le réaliser.

 

A bientôt pour vous parler de son livre « Comment Starbucks Coffee a sauvé sa peau sans perdre son âme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook