L’ange et le singe de l’Opéra

Impérial sourire à la vie, un nouvel

Espoir illumine mes nuits. Renaissance,

Chaleur, ciel étoilé,  mélange d’essences,

Nimbe éblouissant, l’ange déploie ses ailes.

 

Blême, je m’incline devant ce séraphin.

Animal apeuré, tremblant devant sa beauté,

Minéral figé, j’ose implorer sa bonté.

Surprise, l’ange m’invite à l’aimer sans fin.

 

Je m’envole, cœur sous les plumes parfumées,

Ame apaisée et cajolée avec douceur.

Il y a le vertige et la peur de l’erreur.

Mélangés peur et plaisir, tout est rallumé.

 

En fusion, jalousie, amour, folle passion,

L’envol nous offre les plus belles émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook