aimer innocemment, insouciant comme un enfant

Comme un enfant dans des escaliers roulants,
Grimpant à contre courant ces dents d’acier,
Sourire aux lèvres, il sera le premier
A la retrouver au sommet, fier et aimant.

Enfin décidé, il l’emmène tendrement,
Sur son manège, dans son monde parallèle.
Élégante, elle se laisse guider doucement.
Et dans la descente, leurs lèvres se querellent.

Respiration, palpitations, charmants frissons…
Une cascade d’escaliers, un torrent
D’émotions, un doux tumulte de sentiments,

Elle est libre. Lui, prisonnier de sa mission.
Ces beaux aventuriers des escaliers roulants
Réaliseront-ils leur doux rêve d’enfant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook